Adolf Hitler et l’astrologue Karl Krafft.

Dans la soirée du 8 novembre 1939, Adolf Hitler fut l’orateur vedette d’une soirée organisée par les membres du parti national-socialiste. Elle marquait les commémorations de l’anniversaire du putsch manqué de 1923. Elle se déroule dans une brasserie de Munich. Hitler et son entourage quittent de manière étonnante la salle plus tôt que prévue.

Juste après le départ du führer, une explosion retenti. Elle détruit tout et tuant huit personnes et blessants soixante autres. La fuite du chef de l’état quelques minutes avant l’explosion fut surprenante. L’intéressé se sentant protégé par des forces supérieures (selon ses propres dires, voir le livre de Pierre Jovanovic sur Hitler) échappa à 41 tentatives de meurtre.

 

 

Quelques jours plus tôt, il avait été informé par son entourage d’une étonnante prédiction de l’astrologue suisse Karl Ernst Krafft concernant un risque de mort violente selon l’horoscope d’Hitler (les septième et huitième jour de novembre). l’astrologue précisant même que la mort serait violente par explosif.

Kraft fut emmené par la Gestapo à Berlin et interrogé. Accusé d’être complice de l’attentat, il parvint en expliquant les règles de l’astrologie à convaincre les autorités allemandes de la pertinence de l’astrologie. Il fut chargé de mener des études astrologiques sur la guerre et la politique. Des tracts de propagande furent fabriqués en fonction de ses prédictions et diffusés en Allemagne et dans les pays occupés. Il réalise les horoscopes des principaux dirigeants nazis et des ennemis de l’Allemagne.

En 1939, Krafft fera une autre prédiction impressionnante. Il annonce de graves troubles et un avenir sombre pour l’Allemagne. Il annonçait de grande victoire jusqu’en 1942, puis à partir de cette date le destin de l’Allemagne devenait calamiteux. La prévision n’inquiéta pas outre mesure les dirigeants nazis, car ils pensaient de manière certaines que la guerre serait emporté bien avant 1942. Sa prédiction se réalisa presque mot pour mot. En janvier 1943, Hitler devait subir la terrible défaite de Stalingrad.

Il énerva sans doute le Führer et les hauts dirigeants nazis puisqu’il fut arrêté et incarcéré en 1941. Pourquoi cette arrestation ? Il avait convaincu Adolf Hitler de repousser de quelques semaines l’attaque de l’URSS en raison des conditions astrologiques défavorables.

Depuis sa prison, Karl Ernst Krafft fut contraint de rédiger un livre de prédiction astrologique et de traduction des quatrains de Nostradamus sur la guerre mondiale. Il ne devait pas parler des cartes du ciel et des textes prophétiques du prophète provençal sur l’avenir catastrophique de l’Allemande à partir de 1942.

 

 

En riposte, les autorités britanniques embauchèrent l’astrologue allemand Louis de Wohl pour diffuser auprès de l’opinion publique européenne des prédictions contradictoires sur Nostradamus et l’astrologie. Le savant de Salon de Provence devenait l’enjeu d’une intense lutte politique. Il n’aurait pas beaucoup apprécié.

Karl Krafft annonça dans une discussion privée avec un officier nazi que le ministère de la propagande à Berlin serait détruit par des bombes britanniques. Quelques jours plus tard, la prédiction se réalisa. Il fut de nouveau incarcéré dans un camp durant deux ans puis déplacé à Buchenwald. Il mourut sur le trajet en janvier 1945.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.