Daniel 07.

1La première année du règne de Baltasar, roi de Babylone, Daniel, étant sur sa couche, vit un songe et des visions en son esprit. Il écrivit ensuite le songe et raconta la substance des faits.La première année du règne de Balthasar, c'est 541-540 av. J-C.
2Daniel prit la parole et dit: " je voyais dans ma vision pendant la nuit, et voici que les quatre vents du ciel fondaient sur la grande mer,Le vent et l'orage : le jugement divin.
3Et quatre grandes bêtes montèrent de la mer, différentes l'une de l'autre.La mer agitée : la foule, la masse du peuple non croyant.
4La première était semblable à un lion et avait des ailes d'aigle. je contemplais, jusqu'au moment où ses ailes furent arrachées, et où elle fut enlevée de terre, et dressée sur ses pieds, comme un homme, et où un coeur d'homme lui fut donné.Premier Empire : Babylone.

Lion ailé : symbole de la dynastie assyrienne.

Deux ailes sur le dos : les deux phases de l'Empire.

La période Assyrienne (722-625 av. J-C) ;

puis la période babylonienne (626-539 av. J-C).
5Et voici une autre bête, une deuxième, ressemblant à un ours; elle dressait l'un de ses côtés, et trois côtes étaient dans sa gueule entre ses dents, et on lui disait: " Lève-toi, mange beaucoup de chair!Deuxième Empire : les Mèdes (859-550 av. J-C) et les Perses (552-331 av. J-C).

Se tient sur le côté, car il est composé de deux Royaumes : les Mèdes et les Perses.

Il fut plus puissant sous les Perses, c'est pour cela qu'il se tient sur un côté.

Les trois côtes qu'il tient dans sa gueule, ce sont les trois royaumes qu'il a fusionnés : Médes, perses et Assyro-babylonien.
6Après cela, je regardais, et voici une autre bête semblable a un léopard; elle avait sur son dos quatre ailes d'oiseau, et la bête avait quatre têtes; et la domination lui fut donnée.Troisième Empire : c'est la macédoine d'Alexandre le Grand (359-148 av, J-C).

Les quatre têtes et les quatre ailes indiquent le démembrement de l'Empire en quatre parties : Ptolémée, Séleuceus, Cassandre et Lyssimaque.
7Après cela je regardais dans les visions de la nuit, et voici une quatrième bête, terrible, effrayante et extraordinairement forte; elle avait de grandes dents de fer; elle dévorait et brisait, et le reste elle le foulait aux pieds; elle était différente de toutes les bêtes qui l'avaient précédée, et elle avait dix cornes.Quatrième Empire : L'Empire romain (27 av. J-C-1453 ap. J-C).

Les 10 cornes : les 10 Empire chrétiens européens qui ont succédé à l'Empire romain.
8Je considérais les cornes, et voici qu'une autre corne, petite, s'éleva au milieu d'elles, et trois des premières cornes furent arrachées par elle; et voici que cette corne avait des yeux comme des yeux d'homme, et une bouche qui disait de grandes choses.
9Je regardais, jusqu'au moment où des trônes furent placés, et où un vieillard s'assit. Son vêtement était blanc comme de la neige, et les cheveux de sa tête étaient comme de la laine pure. Son trône était des flammes de feu; les roues, un feu ardent.
10Un fleuve de feu coulait, sortant de devant lui; mille milliers le servaient, et une myriade de myriades se tenaient debout devant lui. Le Juge s'assit, et des livres furent ouverts.
11Je regardais alors, à cause du bruit des grandes paroles que la corne proférait; je regardais, jusqu'au moment où la bête fut tuée, et son corps détruit et livré à la flamme de feu.
12Au reste des bêtes aussi, on avait ôté leur domination, et la durée de leur vie avait été fixée jusqu'à un temps et un moment.
13Je regardais dans les visions de la nuit, et voici que sur tes nuées vint comme un Fils d'homme; il s'avança jusqu'au vieillard, et on le lit approcher devant lui.
14Et il lui fut donné domination, gloire et règne, et tous les peuples, nations et langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera jamais détruit.
15Pour moi, Daniel, mon esprit fut troublé au dedans de moi, et les visions de ma tête m'effrayèrent.
16Je m'approchai vers
17Ces grandes bêtes, qui sont quatre, ce sont quatre rois qui s'élèveront de la terre;Premier Empire : c'est l'Empire Assyro-babylonien.

Deuxième Empire : c'est les Mèdes (859-550 av. J-C) et les Perses (552-331 av. J-C).

Troisième Empire : c'est la macédoine d'Alexandre le Grand (359-148 av, J-C).
18mais les Saints du Très-Haut recevront le royaume, et ils posséderont le royaume pour l'éternité, pour une éternité d'éternités.
19Alors je voulus avoir une certitude sur la quatrième bête qui était différente de toutes les autres, extrêmement terrible, dont les dents étaient de fer et les griffes d'airain, qui mangeait, brisait et foulait aux pieds ce qui restait;Quatrième Empire : L'Empire romain (27 av. J-C-1453 ap. J-C).
20et sur les dix cornes qui étaient sur sa tête, et sur l'autre corne qui s'était élevée et devant laquelle trois étaient tombées, cette corne qui avait des yeux et une bouche proférant de grandes choses, et qui paraissait plus grande que ses compagnes.
21Je regardai, et cette comte faisait la guerre aux Saints et l'emportait sur eux,
22jusqu'à ce que le vieillard vint, que le jugement fut donné aux Saints du Très Haut, et que le temps arriva où les Saints possédèrent le royaume.
23Il me parla ainsi: "La quatrième bête, c'est un quatrième royaume qui sera sur la terre, différent de tous les royaumes, et qui dévorera toute la terre, la foulera et la réduira en poudre.
24Les dix cornes signifient que de ce royaume se lèveront dix rois; un autre se lèvera après eux, qui différera des précédents, et il abattra trois rois.
25Il proférera des paroles contre le Très-Haut, il opprimera les Saints du Très-Haut, et formera le dessein de changer les temps et la loi, et les Saints seront livrés en sa main jusqu'à un temps, des temps et une moitié de temps.
26Et le jugement se tiendra, et on lui ôtera sa domination pour le détruire et l'anéantir pour toujours.
27Et le règne, la domination et la grandeur des royaumes qui sont sous tous les cieux seront donnés au peuple des Saints du Très-Haut; son règne est un règne éternel, et toutes les puissances le serviront et lui obéiront."
28Voilà la fin du discours. Moi, Daniel, mes pensées m'effrayèrent beaucoup, je changeai de couleur; mais je conservai la chose dans mon coeur.

 

Traduction de la bible selon le Chanoine Crampon (1923), Edition numérique de jesusmarie.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *