Lettre ouverte aux présidents Poutine, Assad, Erdogan et Rohani contre le régime de Macron

Bonjour,

Je m’appelle Laurent BRIQUET alias Chaulvron écrivain dissident victime de la persécution du régime de Macron. Mon peuple, est victime des sévices et de la violence du dictateur Emmanuel Macron depuis le 17 novembre 2018.

J’ai moi-même été victime de terrible persécution à titre individuel en raison de mon activité littéraire. Auteur de cinq livres sur l’eschatologie chrétienne et la pensée politique, j’ai été jeté en prison sur une dénonciation mensongère d’un policier durant dix mois, expulsés deux fois de mes logements par la Gestapo du régime de Paris, une première fois en 2014 et la deuxième en septembre 2018. Je suis actuellement sans domicile fixe depuis deux mois et recherché par la police en raison de mon activité littéraire.

La préfecture du Nord autorise l’expulsion locative d’un écrivain dissident.

La kommandantur du Nord et les autodafés du IIIe Reich.

Depuis le 24 novembre, je participe au mouvement des gilets jaunes à Paris. J’ai fait les manifestations du 24 novembre, du 1er décembre et du 8 décembre, j’irai également à celle du 15 décembre et aux suivantes. A cette occasion j’ai vu mon peuple se faire massacrer par la milice du régime de Macron.

On nous gaze avec du lacrymogène interdit par les traités internationaux provoquant de violents malaises. Le 24 novembre, je me suis évanoui à six reprises face à la violence de ce gaz. Lors de la manifestation du 8 décembre, les policiers nous interdisaient de porter des masque ou des lunettes de protection. Certains manifestants ont été mis en garde à vue sur ce motif. Mettant très gravement en danger la santé des gens.

Résultat de recherche d'images pour "lacrymo champs elysees 2018"

Des engins explosifs comportant plusieurs grammes de TNT sont jeté sur les manifestants et des balles en caoutchouc sont tiré sur des manifestants désarmés. J’ai moi-même pu voir de très graves blessures provoqué par ses armes. Des hommes et des femmes défigurés, des graves blessures à la main ou aux jambes. On visait délibérément la tête des manifestants pour tuer.

Image associée

Image associée

Résultat de recherche d'images pour "grenade désencerclement champs elysees 2018"

Résultat de recherche d'images pour "grenade désencerclement champs elysees 2018"

Résultat de recherche d'images pour "grenade désencerclement champs elysees 2018"

Résultat de recherche d'images pour "blessés gilet jaune 2018"

Résultat de recherche d'images pour "blessés gilet jaune 2018"

Résultat de recherche d'images pour "blessés gilet jaune 2018"

Résultat de recherche d'images pour "blessés gilet jaune 2018"

Résultat de recherche d'images pour "blessés gilet jaune 2018"

Des enfants ont été filmées par la Gestapo macronienne à genoux les mains derrière la tête. Ces images, qui humilient la jeunesse française, rappelle les heures les plus sombres de notre histoire. En les voyant sur internet, j’ai alors pensé à la rafle du Vel d’hiv.

Résultat de recherche d'images pour "à genoux mains derrière la tête"

Résultat de recherche d'images pour "à genoux mains derrière la tête"

Le samedi 8 décembre 2018, des blindés ont été envoyés contre les manifestants en révolte contre le régime totalitaire de Macron. Cela rappelle les pires heures du massacre de la place Tienanmen en 1989.

Résultat de recherche d'images pour "grenade désencerclement champs elysees 2018"

L’image contient peut-être : voiture et plein air

Je crains que la santé mentale de notre dictateur ne soit mise en cause et entraîne un effroyable massacre de son peuple. Sa fuite en avant étant incontrôlable.

Je demande une aide financière et matérielle au rebelle modéré “gilets jaunes” pour lutter contre le régime totalitaire de Paris.

Je demande l’envoi de troupes étrangère pour motif humanitaire pour soutenir et aider l’opposition.

Enfin, je demande que soit saisi en urgence le conseil de sécurité de l’ONU pour obtenir une condamnation du régime de Macron.

Cordialement.