IX-17 : La Première (1792-1799) et Troisième République(1870-1871).

Le tiers premier pis que ne fit Neron,

Vuidez vaillant que sang humain respandre :

Rédifier fera le forneron,

Siecle d’or mort, nouveau Roy grand esclandre.

 

C’est dans la salle du Manège des Tuileries que se réunit la Convention nationale jusqu’au 9 mai 1793.

 

Mon analyse :

 

La première République est appelée ici « premier ».

Il nous dit qu’elle fera pire que Néron (« premier pis que ne fit Neron »). Elle massacrera les chrétiens et les populations civiles.

Neron avait fait mettre feu à Rome pour provoquer un incendie et observer la scène depuis son balcon.

Il accusa ensuite les chrétiens d’avoir allumé le premier foyer. Il les fit arrêter et exécuter. C’est le temps des martyres chrétiens.

 

lincendie-de-rome

Incendie à Rome, 18 juillet 64 par Hubert Robert (Musée d’art moderne André-Malraux au Havre)

 

Alors pourquoi comparer la première république au massacre des chrétiens sous Néron ?

La première république issue de la Révolution persécuta les chrétiens et organisa le système d’exécution de la terreur.

Elle entraîna environ 100 000 exécutions et 500 000 emprisonnement. C’est pour cela qu’il dit « Vuidez vaillant que sang humain respandre ».

 

lexcecussion-de-robespierre

L’exécution de Robespierre, le 28 juillet 1794 (BNF Gallica).

 

Il parle du « tiers » au début du vers.

Le « tiers » peut faire référence au tiers Etats qui prend le pouvoir sous la première République. Cela peut aussi être une référence à la troisième République. Il dit que la première République tuera plus de monde que la troisième.

Au début de la troisième République, en 1870, le peuple de Paris se révolta et instaura la « Commune ». Les communards sont massacrés par les républicains. Un grand incendie éclata dans la capitale à ce moment-là, comme l’incendie de Rome (d’où l’allusion à Néron).

Il semble parler du Palais des Thuileries (« le forneron ». Un château construit a côté d’un four à thuile, d’où son nom. Forneron, c’est le four en ancien français (du latin fornax, fournaise).

La première République installa son assemblée et le Comité de Salut public dans le palais.

Le château brûla en 1871 durant la commune et ne fut jamais reconstruit (« Rédifier fera le forneron »).

 

lincendie-de-lhotel-de-ville

L’incendie de l’hôtel de Ville.

 

La République mis fin au siècle d’or de la France (« Siecle d’or mort ») qui avait atteint son apogée sous Louis XIV.

Enfin il conclue que la République ne parviendra pas a se maintenir durablement, car la monarchie reviendra en France, en 1814 (« Siecle d’or mort, nouveau Roy grand esclandre. »).

 

Ce quatrain traite de la première et de la troisième République, dont il a remarqué le sanglant parcours. Ce quatrain est remarquable par la précision de ses indices de lieu et de temps. Il est méconnu, alors qu’il devrait figurer dans le panthéon de l’œuvre du prophète provençal.