VIII-69 : La découverte d’Uranus (1781).

 

William Herschel.

 

Mon analyse :

 

Avec la découverte de la planète Uranus, Saturne reprendra sa vraie place. En effet, Uranus est le père (« le vieux ange ») de Saturne (« Aupres du jeune ») dans la mythologie grecque. Or jusqu’à la découverte d’Uranus, Saturne était la septième planète du système solaire connu. Uranus, la huitième (« huictiesme seraphin ») ravira sa place d’astre le plus éloigné de l’univers (« Et le viendra surmonter à la fin »).

La planète est découverte le 13 mars 1781. Sur la carte du ciel de cette date, Saturne et Uranus sont en opposition, ce qui justifie les deux premiers vers du quatrain.

Au début la nouvelle planète est considérée comme une simple comète par son découvreur. On hésite sur le statue de l’astre pendant de nombreuses années. On retrouve les mêmes atermoiement pour son nom. Elle est baptisée de plusieurs pseudonymes, mais celui d’Uranus s’impose en 1789-1790, soit dix ans après sa découverte. Johan Elert Bode explique que si Saturne était le père de Jupiter, le nom de la nouvelle planète devait être celui du père de Saturne, c’est-a-dire Uranus.

Sur la carte on observe une configuration de trois astres (« De trois »). Mars et Saturne (« deux ») s’oppose à Uranus (« l’un »). La nouvelle planète fait parti des trois astres en cause.