II-51 : le grand incendie de Londres.

 

Grand Incendie de Londres.

 

Mon analyse :

 

La ville de Londres (« à Londres ») connaîtra un bain de sang (« Le sang du juste ») par un incendie (« Bruslés par fouldres ») déclenché dans une boulangerie de Pudding lane. Le bois très sec en raison de la sécheresse prend feu presque immédiatement. L’incendie va s’étendre dans la cité en raison des erreurs du lord maire de Londres (« fera faute »).

L’incendie aura lieu dans une année composé de plusieurs six, en 1666 (« les six »). Vingt-trois ans plus tard (« de vint trois »), l’Angleterre (« à Londres ») sombrera de nouveau dans la révolution (« cherra de place haute »). Si nous ajoutons vingt trois ans à 1666, nous trouvons 1689 (1666 + 23 = 1689).

En 1689, eu lieu une deuxième révolution en Angleterre, « la Glorieuse Révolution ». Elle entraîna la chute de Jacques II (« cherra de place haute ») au profit de Marie II (« La dame antique ») et de son mari Guillaume III. Elle entraînera de nombreux mort (« De mesme secte ») de la même main que ceux qui ont tué le roi Charles Ier en 1649 (« plusieurs seront occis »).