V-30 : la prise de Rome par le général Berthier (1798).

Tout à l’entour de la grande cité,
Seront soldats logez par champs & villes.
Donner l’assaut Paris Rome incité,
Sur le pont lors sera faicte, grand pille

 

Louis-Alexandre Berthier.jpg

 

Mon analyse :

 

Aux environs d’une grande ville (« Tout à l’entour de la grande cité ») de nombreux soldats installeront leurs campements (« Seront soldats logez par champs & villes »). La France (« Paris ») occupera (« Donner l’assaut ») Rome (« Rome »), la capitale de la papauté dès le 11 février 1798, en raison de la mort de l’ambassadeur de France, le général Duphot dans une émeute (« incité »).
Le général Berthier, chef de l’armée française s’installera dans le château Saint-Ange (« Sur le pont ») et renversera la papauté en instaurant la République romaine. Les biens de l’église sont pillés (« lors sera faicte, grand pille »).

 

Article Wikipédia “la République romaine, 1798” :

 

La République romaine (1798), l’une des républiques sœurs associées à la République française, est un État qui a connu une existence brève.
Le général Duphot, de l’ambassade de France, ayant été tué dans une rixe, les troupes françaises menées par le général Louis-Alexandre Berthier ont envahi les États pontificaux et se sont emparées de la ville de Rome le 11 février 1798 (23 pluviôse an VI). Le pape Pie VI a été déposé, et déporté en Toscane, puis en France, où il meurt en exil.
À la place des États pontificaux, le général Berthier a proclamé la République romaine le 15 février 1798 (27 pluviôse an VI). Le nouveau pays a été organisé sur le modèle de la République française, par Daunou et Monge, avec l’aide de révolutionnaires locaux comme le graveur Francesco Piranesi et de quelques Français comme Florens.
Le nouveau régime a été fraîchement accueilli par la population romaine, qui a mal vécu les pillages qui ont accompagné la prise de Rome, et le climat ne s’est pas amélioré devant la lourdeur des impôts réclamés par les dirigeants français du pays.
En novembre 1798, les troupes de Ferdinand IV de Naples ont lancé une offensive contre la République romaine et ont repris Rome le 27 novembre 1798 (7 frimaire an VII). Elles ont été, globalement, bien accueillies par la population, mais cette occupation napolitaine a été courte. L’armée française, menée par Championnet, a repris l’offensive, battant les troupes napolitaines à Civita Castellana le 5 décembre 1798 (15 frimaire an VII), avant de reprendre la capitale le 14 décembre (24 frimaire an VII).
Toutefois, la France s’est peu à peu désengagée de la péninsule italienne durant l’année 1799, permettant une reprise de Rome par les troupes napolitaines, aidées de la Grande-Bretagne, en septembre 1799, marquant la fin de la République romaine.