2020, l’année de tous les dangers (VIII-77).

Le VIII-77, l’un des plus important de l’œuvre de Nostradamus donne trois éléments temporels.

VIII-77 :

L’antechrist trois bien tost annichilez,

Vingt & sept ans sang durera sa guerre :

Les heretiques morts, captifs exilez,

Sang corps humain eau rougie gresler terre.

Le troisième antéchrist (« L’antechrist trois ») sera vaincu (« bien tost annichilez ») après une guerre (« sa guerre ») qui commencera en 2020 (« Vingt »), durera sept ans (« sept ans sang durera sa guerre ») et s’achèvera en 2027 (« Vingt & sept »). Les hérétiques seront tués ou exilés (« Les heretiques morts, captifs exilez ») alors que la terre sera rougie par le sang (« Sang corps humain eau rougie gresler terre »).

Quatrain exceptionnel montrant et démontrant le génie intellectuel de Nostradamus. Il brouille les pistes face aux interprètes superficiels. L’expression « vingt et sept ans » est d’une richesse sémantique inouïe. Elle inclut plusieurs niveaux de lecture.

Une lecture inattentive peut laisser penser que le prophète veut nous dire que la guerre du troisième antéchrist durera vingt-sept ans.

Dans le passage cent neuf de l’épître, il nous dit que la guerre du « prince infernal » durera vingt-cinq années.

« Et après l’Antéchrist sera le prince Infernal et encore pour la dernière fois trembleront tous les royaumes de la Chrétienté et aussi des Infidèles par l’espace de 25 ans » (Nostradamus, épître Henri, 109).

Vingt-cinq ans n’est pas vingt-sept.

Nous verrons ultérieurement, que le « prince infernal » n’est pas l’antéchrist.

Le VIII-77, doit traiter d’un autre sujet.

Surviendra d’abord l’antéchrist (« l’Antéchrist ») et ensuite (« et après ») régnera le prince infernal, qui fera la guerre durant vingt-cinq ans.

Le quatrain indique sans ambiguïté que l’expression « vingt et sept ans » s’applique au troisième antéchrist.

Le passage de l’épître sur le prince infernal, dit « vingt-cinq ans » (absence du mot « et »), alors que le VIII-77 utilise l’expression « vingt et sept ans » (ajout du mot « et »). La remarque est d’une importance capitale.

Derrière cette petite phrase se cache en réalité trois informations :

  • « vingt » (2020), c’est l’année du début de la guerre de Gog et Magog.
  • « sept », c’est la durée totale de la guerre (l’adjonction du mot « ans » permet clairement de comprendre qu’il s’agit d’une durée).
  • Enfin « vingt et sept » (2027), c’est l’année de la fin de la guerre et de la destruction du troisième antéchrist.

Un tableau synthétique permet de bien comprendre l’articulation de l’expression « vingt et sept ».

Années/durée. VIII-77. Evènements.
2020. « vingt ». Début de la guerre.
7 ans. « sept ». Durée de la guerre.
2027. « vingt et sept ». Fin de la guerre.