L’éclipse du 21 août 2017 annonce-t-elle la chute de Donald Trump ?

Les Etats-Unis vont être touchées par une grande éclipse, le 21 août 2017. Elle se déroule neuf mois après les élection de Donald Trump et devrait toucher son destin.

 

1). La détermination du lieu de l’action de l’éclipse.

 

A). Le parcours de l’éclipse.

 

L’éclipse aura lieu le 21 août 2017 à 15 heures 46 minutes (heure de Washington).

Elle commence sur la côte Ouest pour s’achever sur la côte Est des USA.

 

 

Chose étonnante, la première grande ville touchée par l’occultation du soleil est Salem. Puis elle traverse Kansas City, Nashville et enfin Charleston. Elle ne concerne que les Etats-Unis.

Salem est la capitale de l’Oregon. L’affaire des sorcières de Salem n’eut pas lieu dans cette ville, mais dans une autre petite cité sur la côte Est.

L’éclipse totale ne sera visible qu’en Amérique du Nord.

 

 

B). L’indication symbolique du pays.

 

En établissant la carte du ciel de l’éclipse, on doit retrouver l’indication symbolique du pays.

Les USA sont traditionnellement gouvernées par le signe du Gémeaux.

Le maître du Gémeaux, c’est Mercure.

Mercure est en conjonction avec l’éclipse. Le lien entre l’éclipse et les Etats-Unis est trouvés.

 

 

C). Le retour sur des points astrologiques important du pays concerné.

 

L’éclipse doit agir sur un point important des thèmes astrologiques du pays ou du chef de l’état concerné par la prédiction.

Dressons la carte du ciel de naissance de Donald Trump, le 14 juin 1946 à 10 h 54 (New-York).

Que peut-on observer sur cette carte ?

L’Ascendant de Donald Trump est situé au degré près sur celui de l’éclipse.

 

 

Superposant les deux cartes pour bien montrer le phénomène.

A l’intérieur, se trouve la carte du ciel du président, alors qu’a  l’extérieur nous avons celle de l’éclipse.

 

 

Presque, à coup sûr, l’éclipse du 21 août 2017 concernera le destin de Donald Trump.

 

2). La détermination du moment où agira l’éclipse.

 

Il existe des règles établis par l’astrologue grec Ptolémée, pour déterminer le moment où agira l’éclipse.

 

A). La durée de l’éclipse.

 

Pour connaître sa durée, il faut mesurer le temps en heure de l’évènement astronomique.

Il faut pour cela prendre l’heure de fin de l’occultation et la soustraire A  l’heure de fin. Je m’explique. Le phénomène débuta à 15 heures 46 et s’acheva à 21 heures 04. La différence entre les deux nous donne une durée de 5 heures 18 minutes.

Pour une éclipse du Soleil, les heures sont égales à des années. 5 h 18 correspond à 5 ans et 3 mois. L’évènement maléfique prédit par l’éclipse devra intervenir entre le 21 août 2017 et le 21 novembre 2022.

 

B). La situation de l’éclipse dans le ciel.

 

Dans un deuxième temps, il faut déterminer durant cette plage de temps, quel est le moment le plus propice pour que le fait intervienne. Il faut observer le lieu de l’éclipse dans le ciel.

Dans la carte, on peut voir qu’elle se situe à proximité du Milieu du Ciel.

 

 

Lorsque l’éclipse se produit au milieu du ciel, le début des évènements peut survenir quatre mois après le phénomène, c’est-à-dire le 21 novembre 2017. Le maximum de puissance est atteint aux environs des six mois, soit le 21 février 2018.

 

En synthèse, je peux dire que l’éclipse du 21 août 2017 connaîtra une période active jusqu’au 21 août 2022. Sa période la plus active alla du 21 novembre 2017 au 21 février 2018.

 

C). Les augmentations et diminutions de la durée.

 

« Quand aux augmentations et diminutions particulières des effets, nous les jugerons selon les conjonctions qui, pendant ce temps, arriveront sur les lieux de l’éclipse ou sur ceux qui les regardent », nous annonce Ptolémée.

Il faut donc rechercher tous les passages de planètes sur le lieu de l’éclipse ou à son opposé. Devront être surveillé les astres dominant du thème, l’Ascendant, le Milieu du Ciel, le Descendant et le Fond du Ciel.

Le travail est fastidieux et inutile avant que l’évènement prédit ne se soit réalisé. C’est toutefois un élément important à retenir, en cas d’anticipation ou de retard dans les dates indiquées.

Maintenant, étudions l’évènement dramatique qu’annonce cette occultation du Soleil.

 

3). L’objet sur lequel agira l’éclipse.

 

L’éclipse se déroula au vingt-huitième degré du Lion.

C’est un signe de feu et qui fonctionne sur le mode fixe.

 

A). L’éclipse en Lion.

 

Lorsqu’une éclipse se déroule dans le signe du Lion, le moment est néfaste pour les puissants du monde.

Il y a risque de despotisme, d’arrogance et d’abus de faste pour le chef de l’état.

C’est un échec diplomatique.

Elle annonce la mort d’un souverain.

Une révolte est possible.

 

 

B). L’éclipse en Maison IX.

 

L’éclipse se situe en maison IX

C’est l’annonce d’un conflit juridique, religieux ou philosophiques. Le conflit juridique pourrait concerner l’engagement d’une procédure d’impeachment.

C’est l’annonce de la mort d’un chef d’état.

 

 

4). L’analyse de la force et des faiblesses des astres.

 

Ptolémée suggère d’analyser le maître de l’éclipse ou la planète dominante dans la carte du ciel. C’est une méthode efficace pour comprendre le sens de la prédiction induite par le phénomène astrologique.

Selon moi, trois astres sortent du lot :

  • Le Soleil, maître de l’éclipse.
  • Mars, en conjonction avec l’éclipse.
  • Mercure, en conjonction avec l’éclipse.

 

A). Soleil.

 

Le Soleil est le maître de l’éclipse. Il domine la Lune.

L’astre se situe en Lion et en maison IX.

 

B). Mercure.

 

Mercure est en conjonction avec l’éclipse. Il est le véritable maître de celle-ci, avec Mars.

Elle est en domicile en Vierge et en maison IX. Elle est rétrograde.

 

 

Elle annonce des polémiques de presse destructrices, par exagération de détails. La polémique concerne les questions internationales, juridiques et religieuses. On pense à l’enquête du congrès sur le piratage durant les élections présidentielles des mails d’Hilary Clinton. Les Russes ont été accusés d’avoir favorisé l’élection de Trump en organisant les fuites.

Il peut y avoir un procès.

Surmenage mental, nervosité.

 

C). Mars.

 

Mars est en conjonction avec l’éclipse, en Lion et en maison IX.

C’est selon moi, le vrai maître de l’éclipse, avec Mercure.

 

 

 

 

 

 

 

4 commentaires

  • Bonjour Pierre,
    Excellent article. Tout le monde se pose la question de savoir ce que cette éclipse sur le Mars de Trump peut bien signifier de désagréable pour lui.
    Je signale que l’éclipse tombe aussi sur le Saturne de Macron. Ce n’est pas rien car Macron est né à l’heure de Saturne et que Saturne est le maître de son ascendant.
    Or, le thème de l’éclipse montre que Saturne transite exactement la conjonction Lune/NS du thème de Trump, dans sa maison IV.
    La maison IV, c’est la famille, mais, pour un homme politique c’est la famille au sens large, la patrie.
    Saturne peut représenter la fatalité. Une fatalité qui s’abat sur le pays et qui, bien entendu, impacte la vie économique et politique du pays, avec des conséquences à l’étranger.
    L’ouragan qui a dévasté le Texas est l’illustration du genre de catastrophe qui peut nuire à la nation toute entière. Les dégâts se montent déjà à plus de 100 milliards de dollars, et ce n’est pas fini. 40% des capacités de raffinerie des EU se situent au Texas.
    Mais de même qu’un train peut en cacher un autre, une autre catastrophe pourrait advenir, mettant à genoux le pays. Trump se retrouvera alors bien seul pour relever le pays.
    Ces problèmes nationaux n’excluent malheureusement pas d’autres problèmes touchant sa propre famille (deuils notamment).

    • Chaulveron

      Bonjour,

      Je suis de l’ancienne école de l’astrologie… Celle d’avant la renaissance. Comme le dit Ptolémée, l’éclipse ne s’applique qu’au pays où l’occultation du Soleil est visible, c’est-à-dire les USA. J’ai cependant eu une discussion très animée avec une amie sur ce sujet. Il paraît qu’elle était visible a moins de 20 % sur une toute petite partie du territoire français (à Bordeaux et en Bretagne), il paraît… Alors nous verrons si cela concerne “Notre Jupiter” ou le Monsieur aux cheveux orange.
      Quoi qu’il en soit Mars c’est également l’astre de la guerre et justement la tension internationale monte très fort entre la Russie et les USA avec renvoi d’ambassadeur et perquisition “illégale” dans les consulats russes de New-York et de San Francisco (aujourd’hui). Une guerre pour masquer la faillite de Wall Street dont parle Pierre Jovanovic.
      Pour Macron, le danger pourrait venir de la troisième et dernière opposition entre Jupiter et Uranus en septembre. Je prépare un article sur le sujet.

  • L’éclipse me semble au moins aussi dangereuse pour Macron que pour Trump, à cause de Mars qui sera, le 7 septembre, conjoint à son Saturne natal en maison VIII. Or, Mars, à la naissance, est en maison VII (social et mariage, donc épouse). A cette date, Vénus transitera sa maison VII à 20 Cancer sidéral, au double carré exact d’Uranus 20 Balance et de la Lune de naissance à 20 Bélier. Le Soleil, lui, sera à 20 Lion sidéral. Tous ces points sont donc reliés ensemble. Le Soleil, symbolisant le statut social est donc touché.
    Cela jouera contre lui, soit à cause du statut qu’il veut donner à son épouse, soit à cause de ses ordonnances très impopulaires.
    Dans tous les cas, il va traverser une zone de turbulences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *