Notre Dame : Paris a perdu sa protection spirituelle.

L’incendie de la cathédrale cache un autre drame beaucoup plus grave pour le destin de la France et de sa capitale.

La flèche qui surplombait la cathédrale accueillait à son sommet un coq en bronze avec à l’intérieur trois saintes reliques : un morceau de la couronne d’épines du Christ, une relique de Saint-Denis et une autre relique de Sainte-Geneviève.

Elles avaient été installées ici par le cardinal de Paris Monseigneur Verdier, le 25 octobre 1935 afin de servir de “paratonnerre spirituel” selon ses propres mots.

Patrick Chauvet, recteur de la cathédrale de Paris, a confirmé que le coq était bel et bien retrouvé, mais ne pouvait assurer que les reliques s’y trouvaient encore.

Selon une source au ministère de la Culture citée dans Le Parisien. «il est cabossé mais vraisemblablement restaurable. Comme, il est enfoncé, on n’a pas encore pu vérifier si les reliques s’y trouvent encore».

Etrange que le coq n’est pas fondu lors de l’incendie. Ce qui expliquerait le flou sur la survie des reliques.