Lettre à Henri Second (1558).

Il s’agit dune présentation du texte traduit de l’ancien français en français moderne par mes soins.
Le texte est une introduction technique à la méthode divinatoire de Nostradamus
Elle comporte de très importante notion astrologique.

 

1A l'Invictissime très-puissant
et Très Chrétien HENRY ,
Roy de France SECOND
Michel Nostradamus
très humble et très-obéissant serviteur et sujet
Victoire et félicité.
2Pour cette souveraine observation que j'ai eu, ô très Chrétien et très victorieux roi, depuis que ma face, qui était longtemps assombrie, se présenta au devant de la déité de votre Majesté incommensurable, depuis (ce moment) j'ai été perpétuellement ébloui, ne cessant pas d'honorer et de dignement vénérer ce jour où pour la première fois je me présentais devant elle, comme à une singulière Majesté tant humaine.
3Or cherchant quelque occasion par laquelle je pus manifester le bon cœur et franc courage, et moyennant ceci, mon pouvoir eut fait ample extension de connaissance envers votre sérénissime Majesté.
4Or voyant que le déclarer ainsi ne m'était pas possible, ceci joint avec mon singulier désir d'être enfin éclairci de mon si long obscurcissement et ténèbres, et transporté au devant de la face du souverain oeil, et du premier Monarque de l'Univers.
5tellement que j'ai été longuement en doute pour savoir à qui je devrais consacrer ces trois Centuries du restant de mes prophéties, parachevant "la miliade",
6et après avoir longuement cogité d'une téméraire audace, j'ai choisi de les adresser envers votre Majesté, n'étant pour cela pas étonné, comme raconte le gravissime Plutarque dans 'La vie de Lycurgue', que voyant les offrandes et les présents que l'on faisait pour les sacrifices dans les temples des Dieux immortels de ce temps, qu'à la fin l'on ne s'étonnait plus qu'à cause de ces frais et mises, l'on n'osait plus se présenter aux temples.
7Et néanmoins voyant votre splendeur Royale, accompagnée d'une incomparable humanité, j'ai décidé de m'adresser à vous, non comme aux Rois de Perse, chez lesquels, il n'était nullement permis d'aller, et encore moins de s'en approcher.
8Mais à un très prudent, à un très sage Prince, j'ai consacré mes nocturnes et prophétiques supputations composées plutôt d'un naturel instinct accompagné d'une fureur poétique, que par règle de poésie ;
9et la plupart a été composée et accordée aux calculs Astronomiques, correspondant aux ans, mois et semaines, pour les régions, contrées, et la plupart des Villes et Cités de toute l'Europe, comprenant aussi une partie de l'Afrique et de l'Asie, et par les changements de frontières qui s'approchent de la plupart de ces climats, le tout étant composé d'une naturelle facture :
10Répondra, quelqu'un qui aurait bien besoin de dégager son esprit encombré et borné, qu'autant la rythmique est facile, autant la compréhension du sens est difficile. Et pour ce faire, ô très-humanissime Roy, la plupart des quatrains prophétiques sont tellement scabreux, que l'on ne saurait y donner un sens et encore moins les interpréter
11toutefois espérant de laisser par écrit les ans, villes, citez, régions où la plupart adviendra, même les années 1585 et 1606, à commencer par le temps présent, qui est le 14 Mars 1557.Les guerres de religion.I-10
I-35
I-85
III-30
III-41
III-51
III-55
III-66
III-88
IV-8
IV-18
IV-47
IV-60
IV-62
V-67
VI-11
VI-29
VI-60
VI-62
VI-63
VI-70
VI-75
VII-29
VIII-71
IX-36
IX-50
IX-52
IX-86
X-18
X-26
X-37
X-39
X-45
X-91
12Et allant bien au-delà jusqu'à votre avènement qui sera après au commencement du septième millénaire, période que j'ai plus profondément calculée, tant que mon calcul astronomique et autre savoir a pu s'étendre. Dans cette période, les adversaires de Jésus-Christ et de son Eglise commenceront plus fort à pulluler.
13Le tout a été composé et calculé en jours et heures d'élection et bien disposé, le plus justement qu'il m'a été possible et le jour avec « un esprit libre et non forcé »
14supputant presque autant d'aventures du temps à venir, que des âges passés, y compris le temps présent, ce qui par le cours du temps et dans toutes régions l'on verra advenir, tout ainsi nommément comme je l'ai écrit, n'y mêlant rien de superflu, malgré que l'on dise : « Il n'y a pas de vérité entièrement tracée pour le futur ».
15Il est bien vrai, Sire, que grâce à mon naturel instinct qui m'a été légué par mes aïeux, je ne croyais pas présager, et j'ai donc ajouté et accordé ce naturel instinct à ma longue supputation, et j'ai vidé l'âme, l'esprit et le courage de toute inquiétude, sollicitude et fâcherie, par repos et tranquillité de l'esprit. Le tout accordé et présagé d'un trait sur le 'trépied d'airain'
16Malgré qu'ils soient plusieurs à m'attribuer, autant ce qui est à moi que ce qui ne l'est pas. Seul Dieu Eternel, qui est le seul à connaître à fond les œuvres pies ou courageuses des hommes, qui est juste et miséricordieux, en est le vrai juge, auquel je prie, qu'il veuille me défendre contre la calomnie des méchants
17qui voudraient aussi calomnieusement savoir comment tous vos antiquissimes ancêtres Rois de France ont guéri les écrouelles et ceux des autres nations de la morsure des serpents, ou comment d'autres ont eu certain instinct de l'art divinatoire, ou encore d'autres cas qui seraient trop long ici à raconter.
18Et ce malgré la malignité de l'esprit malin, mon écrit ne sera compris qu'après ma terrienne extinction et par le cours du temps encore plus qu'à mon vivant
19sauf si mes calculs des âges étaient faux, alors personne n'y pourrait rien malgré sa volonté. Plaira à votre plus qu'impériale Majesté de me pardonner, protestant devant Dieu et ses Saints, que je prétends de ne mettre quoi que ce soit par écrit dans la présente épître, qui soit contre la vraie foi Catholique, joignant les calculs astronomiques conformément à mon savoir :
20car les espaces de temps, depuis les premiers hommes qui nous ont précédés, sont tels, et je m'en remets à la correction du jugement le plus sain, que le premier homme Adam précéda Noé d'environ 1242 ans, ne calculant les temps par la supputation des Gentils, comme l'a mise par écrit Varron : mais tant seulement selon les Sacrées Ecritures et selon la faiblesse de mon esprit, en mes calculs Astronomiques.
21Apres Noé, son époque et l'universel déluge, vint Abraham environ 1080 ans plus tard, lequel a été souverain Astrologue et selon certains, il inventa le premier les lettres chaldéennes :
22après vint Moïse environ 515 ou 516 ans,
23et entre le temps de David et Moïse, il y a 570 ans environ.
24Puis après entre le temps de David et le temps de notre Sauveur et Rédempteur Jésus-Christ, né de l'unique Vierge, il y a (selon certains Chronographes) 1350 ans :
25Quelqu'un pourra m'objecter que cette supputation n'est pas authentique, parce qu'elle diffère de celle d'Eusèbe.
26Et depuis le temps de l'humaine Rédemption (Jésus) jusqu'à la séduction détestable des Sarrasins, ont été 621 ans environ
27et depuis là, l'on peut facilement vérifier les temps écoulés et voir si ma supputation n'est pas bonne et valable pour toutes nations, parce que le tout a été calculé par le cours céleste avec l'aide d'émotions infuses à certaines heures délaissées et de l'esprit de mes antiques ancêtres :
28Mais l'injustice du temps, ô Sérénissime Roy, exige que tels secrets événements ne soient manifestés que par phrases énigmatiques, ayant un seul sens et une compréhension, car je n'y ai rien mis d'ambigu ni de calculs douteux :
29mais j'ai plutôt plongé le tout, sous une profonde obscurité par intuition naturelle se rapprochant du langage d'un des mille et deux prophètes, qui ont été depuis la création du monde, conformément à la supputation et à la Chronique Phénicienne de Joël : " Je répandrai mon esprit sur toute chair et vos fils et vos filles prophétiseront ".
30Mais telle prophétie émanait de la bouche du Saint-Esprit, qui était la souveraine puissance éternelle, si bien que certains d'entre eux, avec l'aide du mouvement céleste, ont prédit de grandes et merveilleuses aventures.
31Moi, en cet endroit, je ne m'attribue nullement ce titre. Certes, à Dieu ne plaise, je confesse bien que le tout vient de Dieu, et je lui en rends grâce, honneur et louange immortelle, sans y avoir mêlé de la divination qui provient à partir des oracles païens : mais par Dieu et par la nature, et la plupart accordée aux mouvements du cours céleste
32à un tel point que j'ai vu comme dans un miroir ardent, comme par une vision obscurcie, les grands événements tristes et prodigieux, et les aventures calamiteuses qui s'approchent des principaux habitants. Premièrement des temples de Dieu, ensuite par ceux qui sont matériellement soutenus de s'approcher de telle décadence, avec mille autres calamiteuses aventures, que par le cours du temps, on verra advenir.
33La Grande Dame qu'on croira longtemps stérile concevra par après deux principaux enfantsMarie Antoinette et sa succession : Louis XVIII et Charles X.I-58
X-17
34 amais elle périclitera et celle qui la remplacera sera un âge de la mort. Révolution Française (1789)VI-8
VIII-17
X-43
34 bElle périclitera dedans le 18e et ne pourra passer le 36eSiècle de la Révolution (XVIIIe) et nombre de rois de France (36).II-53
III-15
III-87
IV-2
IV-25
IV-88
IV-93
IV-99
V-38
V-49
V-89
VIII-68
VIII-69
IX-18
IX-38
IX-64
IX-90
IX-93
X-7
X-58
X-89
34 cqu’en laissant trois hommes et une femme.
34 dEt il y aura aussi deux hommes dont la parenté ne se fera pas du même père,
35Des trois frères seront telles différences puis unies et accordée, que les trois quart de l’Europe trembleront :
36 aPar le moindre d'âge la Monarchie Chrétienne sera soutenue et augmentée : sectes eslevees, subitement abaissés, Arabes reculez
36 bRoyaume-Unis promulguera de nouvelles lois :Création du Royaume-Uni de Grande-Bretagne.II-51
III-57
III-80
IV-89
VIII-37
VIII-76
IX-49
X-22
X-40
37Des autres enfants, le premier occupera les lions furieux couronnez, tenans les pattes dessus les armées intrépides.
38Le second se profondera si avant par les latins accompagnés, que sera faite la seconde fois tremblante et furibonde au mont jovis descendant pour monter aux Pyrénées ne sera translatée à l’antique monarchie, sera faite la troisième innondation de sang humain ne trouvera de long temps champs de mars en carême
39Et sera donnée la fille par la conservation de l’Eglise chrétienne tombant sous la domination de secte paganique des nouveaux infidèles, elle aura deux enfants, l’un de fidélité et l’autre d’infidélité par la confirmation de l’Eglise catholique.
40Et l’autre qui a sa grande confusion et tarde repentance la voudra ruiner seront trois régions extrêmement différente des partis aux pouvoirs, à savoir l’Italie, l’Allemagne et l’Espagne qui feront diverses forces militaires, délaissant le 50 et 52 degrés de hauteur
41et feront tous hommage des religions lointaines aux régions de l’Europe et de septentrion de 48 degrés d’hauteur qui premier par vaine timidité tremblera, puis les plus occidentaux, méridionaux et orientaux trembleront
42telle sera leur puissance, que ce qui se fera par concorde et union inséparable des conquêtes bélliques. De nature seront égaux : mais grandement différents de foi.
43Après ceci, la Dame stérile de plus grande puissance que la seconde recue par deux peuple, par le premier obstinée par celui qui a eu puissance sur tous, par le deuxième et par le tiers qui esteindra ses forces vers le circuit de l’orient de l’Europe aux pannons l’a profligé et succombé par voile marine fera ses extensions à la Trinacrie adriatique par mirmidons et Germaniques du tout succombé et sera la secte barbarique du tout des latins grandement affligée et déchassée.
44Puis le grand empire de l'Antéchrist commencera dans la Atila et Zerses descendre en nombre grand et innumerable, tellement que la venue du Sainct Esprit procédant du 48. Degrée fera transmigrastion, dechassant à l'abomination de l'Antéchrist, faisant guerre contre le royal qui sera le grand vicaire de jésus Christ et contre son Eglise et son règne « per tempus, et in occasione temporis ».
45et précédera devant une éclipse solaire le plus obscur et le plus ténébreux, qui soit esté depuis la création du monde jusques à la mort et passion de Jésus Christ et de la jusqu’ici ;
46aet sera au mois d'Octobre que quelque grande translation sera faicte et telle que l’on cuidera la pesanteur de la terre avoir perdu son naturel mouvement et estre abismée en perpétuelles ténèbres, seront précédens au temps vernalRévolution de février et d'octobre 1917.
46bet s’en ensuivant après d’extrêmes changements, permutations de règnes, par grands tremblements de terre,Première Guerre mondiale (1914-1918)I-26
IX-55
47aavec pullulation de la nouvelle Babylone,Prise du pouvoir par les Bolchéviques en Russe (1917)
47bfille misérables augmentée par l’abomination du premier holocauste,
47cet ne tiendra tant seulement que septante trois ans, sept mois.Durée du communisme soviétique : 1917-1991.
48puis après en sortira du tige celle qui avait demeuré tant longtemps stérile, procédant du 50e dégrée, qui renouvellera toute l’Eglise chrétienne.
49Et il y aura paix, union, concorde entre les peuples égarés et séparés par des pouvoirs différents.
50Et on connaîtra une telle paix que demeurera attaché au plus profond baratre le suscitateur et promoteur de la faction martiale par la diversité des religieux, et sera uni le royaume du rabieux : qui contrefera le sage.
51et les contrées, villes, cités, et provinces qui auront laissé les premieres voies pour se délivrer, se captivant plus profondément seront secrètement fâchez de leur liberté et parfaitement religion perdue, commenceront de frapper dans la partie gauche, pour retourner à la dextre,
52et remettant la sainteté ruinée depuis longtemps, avec leur premier écrit, qu'après le grand chien sortira encore un plus gros mastin qui fera destruction de tout, même ce qui avait déjà été détruit et les temples seront redressés comme au premier temps,
53et commencera à répandre la débauche et la luxure ! Et à commettre encore mille autres forfaits.
54Et étant proche d'une autre désolation, qui atteindra son apogée lorsque se dresseront des potentats et des puissances militaires, alors que lui seront ôtez les deux glaives, et ne lui demeurera que des enseignes
55Desquelles par moyen de la curvature attirera les peuples le faisant aller droit et ne voulant se condescendre à eux par le bout opposite de la main aigue, touchant terre, voudront stimuler
56 ajusqu’à ce que naisse d’un rameaux de la stérile de long temps,Avènement du Grand Monarque.V-41
V-74
X-72
56 bqui délivrera le peuple de l’univers de cette servilité bénignes et volontaires
56 csoit remettant à la protection de mars spoliant Jupiter de tous ses honneurs et dignités
56 dpour cité libre, constituée et assise dans un autre exiguë Mésopotamie,
57Et sera le chef et gouverneur jetté du milieu et mis au lieu de l’air, ignorant la conspiration des conjurateurs, avec le second Trasibulus, qui de longtemps aura manié tout ce changement :
58Alors les abominations et immondices seront par grande honte objectées et manifestées aux ténèbres de la lumière obténébre, cessera devers la fin du changement de son règne, et les clefs de l’Eglises seront en arrière de l’amour de Dieu et plusieurs d’entre eux apostasieront la vraie foi,
59et des trois sectes, celle du milieu, par les culteurs d’ici, sera un peu mis en décadence. La première s’étendra totalement par l’Europe, tandis qu’en Afrique la plupart exterminée par la troisième, moyennant les pauvres d’esprit, les insensés qui luxurieux qui commettrons l’adultère en raison de leur vie libidineuse
60La Plèbe se soulèvera soutenant, chassera les adhérents des législateurs et semblera que les règnes affaiblis par les orientaux que Dieu le créateur ait délié Satan des prisons infernales, pour faire naitre le grand Dog et Dohan,
lesquels feront si grande fraction abominable aux Eglises, que les rouges ni les blancs sans yeux ni sans mains plus n’en jugeront et leur sera otée leur puissance,
61Alors sera faite plus de persécution aux Eglise, que ne fut jamais
62Et sur ces entrefaits naîtra la pestilence si grande que des trois parts du monde plus que les deux feront défaut.
Tellement qu’on ne saura reconnaître les appartenant des champs et maisons et naîtra l’herbe par les rues des cités plus haute que les genoux :
63Et au clergé sera faite grande désolation, et usurperont les martiaux ce que sera retourné de la cité du soleil de mélite et des Iles Stechades, et sera ouverte la grande chaîne du port qui prête sa dénomination au bœuf marin.
64Et sera faite une nouvelle incursion par les maritimes plages, voulant le saut Castulum délivrer de la première reprise mahométane.
65Et ne seront du tout leurs assaillement vains et au lieu que ladite fut l’habitation d’Abraham, sera assaillie par personne qui auront en vénération les Jovialistes. Et cette cité d’Achem sera environnée et essaillie de toute parts en très grande puissance de gens d’armes.
66Seront affaiblies leurs forces maritimes par les occidentaux. Et à ce règne sera faite une grande désolation et les plus grandes cités seront dépeuplées et ceux qui entreront dedans seront compris à la vengeance de l’ire de Dieu.
67Et demeurera le sépulcre de tant grande vénération par l’espace de long temps sous le serain à l’universelle vision des yeux du ciel, du soleil et de la lune. Et sera convertie le lieu sacré en hébergement de troupeau menu et grand, et adapté en substance profanes.
68quelle calamiteuse affliction sera lors aux femmes enceinte : et sera par lors du principal chef Oriental, la plus part ému par les septentrionaux et occidentaux vaincu, et mis à mort, profligez et le reste en fuite, et ses enfants de plusieurs femmes emprisonnez et par lors sera accomplie la prophétie du royal prophète : " plaise au Ciel que les plaintes des prisonniers soient entendues et que ses fils soient délivrés du massacre."
69Quelle grande oppression qui part lors sera faite sur les princes et Gouverneurs des Royaumes, même de ceux qui seront maritimes et orientaux, et leurs langues entremêlées à grande société : la langue des latins et des arabes par la communication punique,
70et seront tous ces rois orientaux chassez, persécutés, exterminés non du tout par le moyen des forces des rois d’aquilon et par la proximité de nôtre siècle par moyen des trois unis secrètement cherchant la mort et insidies par embusches l’un de l’autre et durera le renouvellement de triumvirat sept ans, que la renommée de telle secte fera son étendues par l’univers et sera soutenu le sacrifice de la sainte et immaculée hostie :
71et seront lors les seigneurs deux en nombre d’Aquillon, victorieux sur les orientaux et sera ici fait grand bruit et tumulte béllique, que tout ces orientaux trembleront de la frayeur de ces frères non frères aquillonaires.
72Et pour ce, Sire, que par ce discours, je mets presque confusément ces prédictions, et quand cela pourra être l'avènement de celles-ci, pour le dénombrement du temps qui s'ensuit, qu'il est nullement, ou bien peu conforme au supérieur, lequel tant par la voie astronomique, que par une autre, même des Sacrées Ecritures qui ne peuvent faillir,
73que si je voulais mettre à chaque quatrain le dénombrement du temps cela pourrait se faire : mais à tous, cela ne serait pas agréable ! et encore moins leur interprétation, jusqu'à ce que Sire votre Majesté m'ait octroyé ample puissance pour le faire et pour ne plus donner cause aux calomniateurs de me mordre.
74Toutefois, comptant les années depuis la création du monde jusqu'à la naissance de Noé, 1506 ans,
75se sont écoulés, de la naissance de Noé jusqu'à la parfaite création de l'arche, approchant de l'innondation universelle, 600 ans se sont écoulés (si les dons étaient solaires ou lunaires, ou de dix mixions) je tiens qu'ils aient été Solaire d'après les Saintes Ecritures. Et à la fin de ces 600 ans, Noé entra dans l'Arche pour être sauvé du déluge :
76et ce déluge fut universel sur la terre, et dura 1 an et 2 mois.
77Et depuis le déluge jusqu'à la naissance d'Abraham, 295 ans s'écoulèrent,
78de la naissance d'Abraham à celle d'Isaac, 100 ans.
79Et d'Isaac jusqu'à la naissance de Jacob, 60 ans,
80et de l'entrée de celui-ci en Egypte jusqu'à sa sortie, 130 ans.
81Et depuis l'entrée de Jacob en Egypte jusqu'à l'édification du temple par Salomon, 430 ans passèrent.
82Et depuis l'entrée de Jacob en Egypte jusqu'à l’issue de celle-ci passèrent 430 ans. Et depuis l’issue d’Egypte jusqu’à l'édification du temple par Salomon, 480 ans passèrent.
83De l'édification du temple jusqu'à Jésus-Christ, selon la supputation des hièrographes, 490 ans passèrent.
84Ainsi, par cette supputation que j'en ai déduit des sacrées lettres, 4173 ans et 8 mois sont passées, plus ou moins.
85Or de Jésus Christ avant maintenant, par la divesité des sectes, je le laisse, et ayant supputé et calculé les présentes Prophéties, le tout selon l'ordre de la chaîne qui contient sa révolution, le tout par doctrine Astrolonomique, et selon mon naturel instint,
86et après quelques temps, dans celui-ci comprenant le temps de Saturne qui tournera entrer du 7 Avril au 25 Aout, Jupiter du 14 Juin au 7 Octobre, Mars du 17 Avril au 22 Juin. Vénus du 9 Avril au 22 Mai, Mercure du 3 au 24 Février.
87Après le 1er Juin jusqu'au 24, et du 25 Septembre au 16 Octobre, Saturne est en Capricorne, Jupiter en Verseau, Mars en Scorpion, Vénus en Poissons, Mercure dans un mois en Capricorne, Verseau et Poissons, la Lune en Verseau, la tête du Dragon en Balance : la queue à son signe opposé
88suivant une conjoncture de Jupiter à Mercure, avec un quadrin aspect de Mars à Mercure, et la tête du Dragon sera avec une conjonction du Soleil à Jupiter, l’année sera pacifique sans éclipse et non du tout,
89et sera le commencement comprenant de ce que durera et débutera cette année sera faite plus grande persécution à l’Eglise chrétienne, que n’a été faite en Afrique et durera de cette date jusqu’en 1792 que l’on croira être une rénovation de siècle.Chute de la monarchie française (1792).I-14
I-57
I-86
VI-23
VIII-23
IX-17
IX-20
IX-34
IX-77
90Après commencera le peuple romain de se redresser et chassera quelques obscures ténèbres, recevant quelques peu de leur éclat primitif, non sans grande division et continuels changements.Unification italienne.VIII-67
91Venise après grande force et puissance lèvera ses ailes si hautes à un tel point qu’on croira revenu les forces de l’antique Rome. Et en ce temps-là une grande flotte byzantine sera associée aux ligustiques par appuie et puissance aquillonaire, donnera quelques empêchement que des deux crétenses ne leur sera la foie tenue.
92Les arcs édifiez par les antiques martiaux, s’accompagnerons aux ondes de Neptune.
93En l’Adriatique sera faite discorde grande, ce que sera uni sera séparé, approchera de maison ce que auparavant était et est grande cité, comprenant la Pompotam la Mésopotamie de l’Europe à 45 et autre 41, 42 et 47.Recul des ottomans dans les Balkans et balkanisation.I-49
III-20
III-64
IX-61
X-100
94Et dans ce temps et cette contrée la puissance infernale mettra à l’encontre de l’Eglise de jésus-Christ la puissance des adversaires de la loi, qui sera le second Antéchrist, lequel persécutera cette Eglise et son vrai vicaire, par moyen de la puissance des rois temporels, qui seront par leur ignorance séduits par langues, qui trancheront plus que nul glaive entre les mains de l’insensé.
95Le susdit règne de l’Antéchrist ne durera que jusqu’au définement de ce nai près de l’âge et de l’autre à la cité de Plancus accompagné de l’élu de Modone Fulcy, par Ferrare, maintenue par Liguriens adriatiques et de la proximité de la grande trinacrie :
96Puis passera le mont louis, le Gallique ogmium, accompagne de si grand nombre que de bien loin l’Empire de sa grande loi sera présenté et par lors et quelques temps après sera épanché profusément le sang des innocents par les nocens un peu élus ; Alors par grands déluges la mémoire des choses contenues de tels instruments recevra d’innombrable perte, même les lettres : qui sera devers les aquillonaires
97par la volonté divine et encore une fois sera lié Satan et sera alors faite une paix universelle entre les hommes et l'Eglise de Jésus-Christ qui sera délivrée de toute tribulations, Combien que les Azos-tains voudront mêler
98Et cela sera proche du 7e millénaire, que plus le sanctuaire de jésus Christ ne sera conculqué par les infidèle qui viendront de l’Aquillon, le monde approchant de quelques grande conflagration combien que par mes supputations en mes prophéties, le cours du temps aille beaucoup plus loin.
99Dedans l’épitre que ces ans passez ai dédié à mon fils César, Nostradamus, j’ai assez apertement déclaré aucuns points sans présage.
100Mais ici, ô Sire, sont compris plusieurs grands et merveilleux événements que ceux qui viendront après verront.
101et durant cette supputation astrologique, conférée aux sacrées lettres, la persécution des gens ecclésiastiques prendra son origine par la puissance des rois aquillonaires, unis avec les orientaux. Et cette perscution durera 11 ans, quelque peut moins, que par lors défaillira le principal roi aquillonaire,
102Lesquels ans accomplis surviendra son uni méridional qui persécutera encore plus fort par l’espace de trois ans les gens d’Eglise, par la séduction apostasique, d’un qui tiendra toute puissance absolue à l'Eglise Militaire, et le saint peuple de Dieu observera de sa loi, et tout ordre de religion sera grandement persecutés. Et affligé tellement que le sang des vrais ecclésiastiques, nagera par tout,
103et un des horribles rois Temporels, par ses adhérents lui seront données de telles louanges, qu'il n'aura pu répandre de sang humain des innocents ecclésiastiques que nul ne saurait avoir de vin :
104Et ce roi commettra des forfaits incroyables envers l'Eglise, coulera le sang humain par les rues publiques et les temples comme l'eau par pluie impétueuse, et rougiront de sang les plus proches fleuves, et par d’autre guerre navale rougira la mer que le rapport d’un roi à l’autre lui sera dit « la mer à été rougie par le sang versé dans les batailles navales ».
105Puis la même année et les suivantes s’en suivra la plus horrible pestilence et la plus merveilleuse par la famine précédentes, et si grandes tribulation que jamais soit advenue telle depuis la première fondation de l’Eglise chrétienne, et par toutes les régions latines, demeurant par les vestiges en aucunes contrées de l’Espagne.
106Par lors, "le tiers roi aquillonnaire" entendant la plainte du peuple et de son principal titre, dressera si grande armée et passera par les détroits de ses derniers aïeux et bisaïeux, qui remettra la plus part en son état.
107Et le grand vicaire de la Cape sera remis en son premier état, mais il sera désolé et puis abandonné de tous et tournera être Sancta Sanctorum (le saint des saint) détruire par le paganisme et le vieux et nouveau testament sera chassez et brulé.
108et après l'Antéchrist sera le prince Infernal
109et encore pour la dernière fois trembleront tous les royaumes de la Chrétienté et aussi des Infidèles par l'espace de 25 ans et seront plus guerres et batailles et seront villes, cités, châteaux et tout autre édifice brûlés, désolés, détruits avec grande effusion de sang vestal, mariées, de veuves violées, et les nourrissons jetés contre les murs des villes qui seront ainsi heurtés et brisés, et tant de maux se commettront par le moyen de Satan, prince infernal, que presque le monde universel se trouvera défait et désolé :
110et au temps de ces événements certains oiseaux insolites crieront par l'air « Huy Huy » et seront après quelques temps évanouis.
111Et après que tel temps aura longuement duré, sera presque renouvelé un autre règne de Saturne et siècle d'or, Dieu le Créateur entendant l'affliction de son peuple, Satan sera mis et lié dans l'abîme de Barathre dans la profonde fosse. Et donc commencera entre Dieu et les hommes une paix universelle,
112et Satan demeurera lié environ l'espace de Mille ans et la puissance Ecclésiastique tournera vers sa plus grande amplitude mais comme l'a déjà écrit l'évangéliste Jean, après cette période il sera à nouveau délié
113Que toutes ces figures soient justement accordées entre les Saintes Ecritures et aux choses célestes visibles à savoir par Saturne, Jupiter, Mars et autres conjointes, comme on pourra le voir plus en détail dans certains quatrains, j’aurais pu approfondir mes calculs et les adapter les uns aux autres.
114Mais voyant, ô Sérénissime Roy, que quelques uns de la censure apporteront quelques difficultés), j'ai préféré retirer ma plume du papier dans mon repos nocturne :
115"J’aurais encore à dire, O le plus puissant de tous les Rois, beaucoup de choses admirables et qui arriveront certainement sous peu ; mais je ne puis ni ne veux les refermer toutes en cette tienne épître. Cependant, afin de comprendre certains faits, qui sont d’horribles coups du destin, il en faut effleurer quelques-unes : quoiques votre majesté, votre humanité à l’égard de tous et votre piété envers les dieux soient si grandes que vous paraissiez seul digne de porter le très auguste nom de Roi très chrétien, à qui doit être déférée l’autorité souveraine de toute la religion."
116Mais tant seulement je vous demande, ô Roi très clément, par votre singulière et prudente humanité, de considérer plutôt mon désir de courage et la souveraine application que j'ai d'obéir à votre Sérénissime Majesté, depuis que mes yeux furent si proches de votre splendeur solaire, que la grandeur de mon ouvrage n'atteint, ni n'est requise.

De Salon, ce 27 Juin 1558.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *